Concert du 9 et 10 juillet 2022

L'ensem ble Ataïr   :

le 9 juillet :

    Septuor en si b Majeur opus 20 de Ludwig van Beethoven (1770-1827),

    Grand Septuor de Franz Berwald (1796-1868)

 

le 10 juillet :

    Mozart : Divertimento K. 563 (35’)

    Beethoven : Duo des Lunettes, pour alto et violoncelle (10’)

    Lutoslawski : Les Bucoliques, pour alto et violoncelle (10’)

    Neruda : Musikalische Märchen, op. 31 (15’)

    Beethoven : Adagio et polonaise, op. 8 (10’)

    Connesson : Disco toccata (3')

 

Ensemble de musique de chambre à géométrie variable valorisant le répertoire pour formation mixte, connue ou méconnue, allant du 18ᵉ siècle à la création contemporaine.

L'ensemble est composé d'Aude Marchand au violon, Oriane Pocard Kieny à l'alto, Michèle Pierre au violoncelle, Pauline Lazayres à la contrebasse, Benjamin Christ à la clarinette, Manon Souchard au cor et Thomas Quinquenel au basson.

 

C’est à l’initiative du bassoniste Thomas Quinquenel et de la violoniste Aude Marchand que se sont réunis sept jeunes et talentueux musiciens pour donner naissance en 2019, à l’Ensemble Ataïr. Formés aux Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique et de Danse de Paris et de Lyon, mais aussi à la Juilliard School de New York, ces passionnés de musique de chambre se sont lancés le défi de créer un ensemble original et prometteur. Grâce à une surprenante alliance instrumentale, née de la rencontre entre clarinette, basson, cor, contrebasse, violoncelle, alto et violon, ces musiciens professionnels explorent toutes possibilités musicales afin d’aborder un répertoire s’étendant du XVIIIᵉ siècle jusqu’aux compositeurs contemporains. Faisant pleinement résonner les expériences chambristes de chacun de ses membres, l’Ensemble Ataïr, ensemble à géométrie variable, se propose d’habiter, de défendre et de valoriser le répertoire de cette formation mixte peu connue du grand public. Et pour cause : la richesse des timbres se marie avec l’ouverture d’esprit des musiciens qui peuvent ainsi interpréter des œuvres allant des transcriptions de symphonies classiques jusqu’à l’accompagnement d’un soliste lors d’un concerto, tout en faisant également de la commande de partitions nouvelles une priorité ! Soudés par leur amitié, les musiciens de l’Ensemble Ataïr entendent bien revisiter, faire vivre et étoffer le répertoire pour septuor avec curiosité et enthousiasme. Basé à Paris et à Bordeaux, l’Ensemble Ataïr a déjà pu se produire dans plusieurs salles françaises, collaborer avec la chaîne de télévision Mezzo, être invité à se produire dans des festivals renommés tels celui de Cyril Huvé à La Grange aux Piano ou encore collaborer avec l'Opéra Fuoco et David Stern à la baguette.